Cancer@work, une charte pour« concilier maladie et travail »

Article Le Progrès - 10 février 2018

« Ensemble, apprenons à mieux vivre le cancer au travail. » Cancer@work défend l’insertion et le maintien dans l’emploi de personnes atteintes d’un cancer. »


« Comme le nom ne l’indique pas, l’association défend toutes sortes de maladies chroniques », explique Anne-Sophie Tuszynski, fondatrice de l’association Cancer@work.

Son ambition est, avant tout, « de briser le tabou de la maladie et de faire évoluer les mentalités et les pratiques des entreprises. Que l’on continue de changer de regard sur les malades dans notre société ».

Cancer@work a attiré trente-trois entreprises en cinq ans : « Elles ont compris qu’on a intérêt à mieux intégrer la maladie dans le monde du travail, qu’il faut concilier maladie et travail. » L’association a préparé une charte qu’a signée, ce vendredi au centre Hygée, la Celda (Caisse d’Épargne Loire-Drôme-Ardèche), « pour que les salariés soient dans une situation de confort durant le traitement et au retour dans l’entreprise», souligne Marie Sorabella, secrétaire générale de la Celda et présidente de l’association des femmes cadres de la Celda Elles avenir.


Le docteur Mathieu Oriol du centre Hygée soutient bien sûr cette initiative : « C’est une nécessité de favoriser le retour à l’emploi des personnes ayant été atteintes d’un cancer. » En effet, il y avait un gros vide, comme le souligne Anne-Sophie Tuszynski : « En France, il n’existait rien pour l’accompagnement au travail de personnes atteintes du cancer. » Un manque d’autant plus important, « qu’en France métropolitaine, aujourd’hui 1 000 personnes vont apprendre qu’elles ont un cancer ».

Mentions Légales

Association loi 1901